PDIPC

PRESENTATION SUCCINCTE DU PDIPC

Le PDIPC est un des quatre Projets que compose le Programme stratégique pour la résilience climatique du Niger. Il est financé par le programme pilote pour la résilience climatique (PPCR). C’est un projet d’investissement pour l’adaptation aux changements climatiques par la génération des informations climatiques fiables et la promotion de l’intégration dans les actions de développement.

1. Objectifs visés

L’objectif sectoriel du PDIPC est d’améliorer la résilience des populations aux changements climatiques par une meilleure intégration des informations climatiques dans la planification et la mise en œuvre des actions de développement.

De manière plus spécifique le projet PDIPC vise à promouvoir :

  1. la résilience des secteurs d’activités les plus vulnérables aux changements climatiques (agriculture, élevage, foresterie, santé et pêche) par l’amélioration de la qualité des informations et des produits climatiques ;
  2. l’amélioration de la modélisation et des prédictions climatiques,
  3. la dissémination de l’information climatique à tous les principaux utilisateurs à savoir les agriculteurs et les éleveurs, de manière qu’elle soit compréhensible ;
  4. le renforcement du système d’alerte précoce.

Le projet couvre toutes les huit (8) régions du Niger. Le projet bénéficiera particulièrement aux acteurs de développement et surtout aux communes qui les intégreront dans leur effort inclusif de planification de tous les aspects de développement local. 

Le projet touchera de manière directe, par ses activités de vulgarisation des informations, 150 000 producteurs repartis dans les 235 communes du Niger

2. Composantes et résultats attendus du projet

Le projet s’articule autour des quatre composantes suivantes :

  1. Renforcement des capacités de génération des données climatiques; 
  2. Appui à la recherche en modélisation et évaluation de la vulnérabilité; 
  3. Renforcement du dispositif d’alerte précoce ;
  4.  Gestion du projet.

Les principaux résultats attendus par composante sont :

3. Dispositif d’exécution

Le projet est exécuté sous la responsabilité du Ministère du Plan, de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire et du Ministère des Transports. Une cellule de suivi technique du PDIPC est  dirigée par un Chef d’équipe technique assisté par 2 experts techniques : un expert en réseaux d’observations et un expert en modélisation et conception des produits est nommée au sein de la Direction de la Météorologie Nationale.  Le PDIPC mettra aussi à contribution 8 points focaux régionaux au sein des structures déconcentrées du Ministère des Transports.

4. Dispositif de supervision

La fonction de supervision est assurée par le Comité National d’Orientation et de Pilotage (CNOP)  mis en place pour le pilotage de tout le  programme stratégique pour la résilience climatique (PSRC) et le Comité technique et scientifique. 

Alignement du projet aux stratégies et politiques nationales : 

De par les objectifs et résultats attendus du projet, le PDIPC s’aligne parfaitement  à l’axe 3 «sécurité alimentaire et développement agricole durable» de l’Initiative 3N. Il contribuera à l’atteinte des résultats du Plan de développement économique et social PDES – Niger 2012 – 2015.